Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 06:40
Rien n'est plus sympa que de courir sous la pluie.
Pourquoi? Parce que tout le monde vous prend pour un fou, ce qui vous donne  l'impression d'être spécial et différent. D'ailleurs, vous êtes spécial et différent. Combien connaissez-vous de doux dingues qui s'entraînent en vue d'un marathon?

Enfilez votre veste type Gore-Tex, mettez votre casquette de course à pied et sortez sous la pluie!
On s'y habitue très vite. Et puis sachez qu'en compétition, il peut aussi pleuvoir.

Eh oui! cela arrive aussi.......................
Repost 0
Published by David - dans Entrainement
commenter cet article
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 06:13
La progression est basée sur le phénomène de surcompensation: on se place dans un état de stress excessif, puis on récupère et c'est là que l'on se trouve à un meilleur niveau de forme.
 
Reposer votre organisme et lui laisser le temps de recharger ses réserves largement sollicitées par un entraînement régulier permet à votre système nerveux de trouver une nouvelle fraîcheur dans vos motivations, en oubliant momentanément les contraintes d'un programme chargé.

Ainsi, vous assimilez le travail accompli et vous passez avec succès un nouveau palier de progression. Entre chaque programme d'entraînement, prévoyez deux semaines de repos relatif en réduisant de 50% votre volume habituel d'entraînement, mais en endurance, pas de fractionné.

Une fois par an, observer une période de repos complet pour permettre à votre organisme de recharger complètement vos batteries. Après ce repos bien mérité, reprendre progressivement pendant une dizaine de jours.
Repost 0
Published by David - dans Entrainement
commenter cet article
16 septembre 2009 3 16 /09 /septembre /2009 11:46


Elles estompent la fatigue et les douleurs des jambes et accélèrent la récupération.

Réduisent le risque de blessures. A porter pendant environ 2 heures après l'effort,   surtout après un entraînement éprouvant ou après une compétition.

Un confort surprenant. Conviennent pour tous, même si vous n'avez pas de problème circulatoire.

P.S. Je les utilise depuis un certain temps, et je suis enchanté..............
Repost 0
Published by David - dans Entrainement
commenter cet article
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 14:57
Douleur: méfiez-vous de l'aspirine

Les muscles produisent à l'effort certaines substances chimiques appellées prostaglandines. On pense que ce sont ces dernières qui provoquent les algies musculaires. Malheureusement, l'aspirine bloquant la production de prostaglandine est largement utilisée par les marathoniens pour bénéficier d'un effet analgésique prolongé. Attention :ce médicament ne bloque pas la douleur qui accompagne une lésion authentique liée à une tendinite, élongation, périostite.....Dans cette situation, il est plus que probable que continuer à courir ne fera qu'empirer les choses et qu'en fin de compte, il faudra beaucoup plus de temps pour s'en sortir. Ainsi, nous pensons à la lumière de notre expérience de terrain, qu'il vaut mieux laisser le corp CRIER sa blessure afin de gérer bien et rapidement cette information. Face à une douleur de course, adopter la règle suivante : arrêtez-vous impérativement si elle augmente avec l'effort, ou poursuivez si son intensité reste faible. Mais dans les deux cas, cosultez sans tarder votre médecin.


Dr Jean-Pierre DE MONDENARD
Repost 0
Published by David - dans Entrainement
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 13:17

Ce n'est pas une blessure à proprement parler, mais celà fait terriblement mal. La douleur vient d'une contraction involontaire d'un muscle. Les crampes peuvent survenir au début, pendant ou après l'effort, voire la nuit suivant l'effort, et malheureusement, les origines en sont diverses. Parmi elles, on citera:

- un mauvais échauffement
- un épuisement des réserves musculaires en glycogène

- une désydratation

- un apport insuffisant en sel

- un manque de magnésium ou de calcium

Le défaut d'hydratation est un facteur courant. On notera aussi qu'une perte en sodium et en sels minéraux se fait à travers la sueur. Autre cause :l'utilisation de chaussures inadaptées ou trop sérrées. Que ce soit à l'entraînemnet ou en course, ne négligez pas l'échauffement et les étirements. Une préparation physique inadéquate et la fatigue sont des causes classiques des crampes à l'effort.

 

Repost 0
Published by David - dans Entrainement
commenter cet article

Perso

  • : David Cantatore - Artmann
  • David Cantatore - Artmann
  • : Triathlon, trail, endurance.
  • Contact

Recherche

Prochaine course

100km de Bienne